Cliquer pour plus de produits.
Aucun produit n'a été trouvé.
Derniers commentaires
Aucun avis ou commentaire n'a été déposé pour le moment.

Les étapes de lavage d'un véhicule

Posté le17/12/2017 Par
J'aime0
Les étapes de lavage d'un véhicule

Préambule

Cet article décrit les méthodes de lavage d'un véhicule en vue de limiter/retarder l'apparition de micro-rayures et de prolonger la durée de vie des éventuelles protections (cires et autres protections longue durée) appliquées précédemment. 

Cet article s'adresse aux personnes qui possèdent un véhicule neuf ou fraîchement rénové. En effet, les techniques et étapes de lavages décrites ci-dessous ne sont pas particulièrement utiles pour des véhicules dont l'état de la carrosserie présentes des défauts non corrigés (micro-rayures, verni marqué etc.)

 

Un lavage optimal

Il s'agit là d'expliquer les étapes d'un lavage dans les règles de l'art, c'est à dire pour préserver au mieux l'état de sa carrosserie et de son vernis.

Comptez environ 2 heures pour le lavage total de votre véhicule (jantes et carrosserie) en respectant les étapes décrites ci-dessous.

 

Le matériel :

  • Nettoyeur haute pression (type Karcher)
     
  • 2 seaux d'environ 15-20L chacun
    Remplissez-les d'eau chaude (plus efficace pour dissoudre la graisse et plus agréable surtout par temps froid :)
    L'un servira pour le shampoing tandis que l'autre sera utilisé comme eau de rinçage.
    Idéalement, équipez le fond de votre sceau de rinçage d'une grille (Grid guard). Cette grille aura pour effet de retenir les saletés dans le fond et d'éviter de remonter sur votre gant à chaque immersion pour rinçage.
     
  • 2 gants/éponges microfibres
    L'une sera utilisée pour les parties hautes du véhicule et la seconde pour le bas de caisse
     
  • 1 pinceau à poils souples
    Utile pour laver les petits recoins inaccessibles avec une éponge (Calandre, poignées, joints etc.)
     
  • Idéalement, 1 brosse à jante
    Utile pour nettoyer les rayons et la partie intérieure des jantes
     
  • 1 lance à mousse et un agent moussant
    Utile pour l'étape de pré-lavage
     
  • 1 shampoing PH neutre (équilibré) ou du liquide vaisselle
    Le shampoing au PH neutre permet de nettoyer le véhicule sans attaquer une quelconque couche de protection préalablement appliquée.
    Le liquide vaisselle est un moyen facile et économique de dégraisser et nettoyer en profondeur la carrosserie mais sa puissance éliminera/détériorera vos protections (cire, sealant etc.).

 

A savoir avant de commencer :

Ne jamais laver de trop près votre véhicule avec un jet haute pression. Selon la puissance de l'eau sous pression, veillez à toujours maintenir une distance minimum de 20 centimètres entre la buse et la carrosserie.

Ne jamais utiliser la face verte d'une éponge de type "Scotch-BriteTM" pour venir à bout d'un moustique récalcitrant ou d'une saleté tenace. Les dégâts sur le verni seront importants.
De manière générale, n'utilisez pas les faces "gratantes" des éponges, mêmes si celles-ci sont garanties sans rayures pour les chromes et l'émail de votre salle de bain.

Ne réutilisez pas une éponge qui est tombée par terre ! Ne prenez pas le risque d'utiliser une éponge avec du sable ou des petits cailloux. Même si vous rincez ou lavez l'éponge, c'est très risqué ! Il est préférable de remplacer l'éponge plutôt que de risquer de rayer la carrosserie. L'éponge pourra servir pour d'autres usages, mais plus pour la carrosserie de votre voiture.

Commencez le lavage du véhicule par le toit puis descendre progressivement. Inutile de laver d'abord les parties basses pour les salir à nouveau en nettoyant ensuite les parties hautes.
Idéalement, ne pas laver son véhicule au soleil. La carrosserie chaude évapore l'eau très rapidement laissant des traces de calcaires et de shampoing difficiles à essuyer ensuite (Il faut alors relaver et c'est sans fin...). Il est cependant possible de laver sa voiture au soleil en mêlant des étapes de séchage entre les étapes de lavage. Cela complique le lavage mais c'est parfaitement envisageable quand on n'a pas le choix.

 

Les étapes :

 

1. Commencer le lavage par les roues/jantes

On commence par les roues car on utilise des produits qui peuvent être projetés sur la carrosserie.

Utilisez du produit à jantes. Pour une efficacité optimale du produit, appliquez sur jantes sèches et froides. Laissez agir le produit entre 3 et 5 minutes puis lavez.

Plusieurs outils sont pratiques pour faciliter le nettoyage des jantes et des pneus.
Un pinceau permet d'atteindre tous les petits recoin de la jante comme l'intérieur des trous des écrous par exemple.
Une brosse à poils souples permet de laver la face extérieure de la jante tandis qu'une brosse de type "goupillon", longue de préférence, sera parfaite pour nettoyer l'intérieur de la jante.

Ne négligez pas le nettoyage des flancs de vos pneus à l'aide de votre brosse à poils souples. Un pneu nettoyé, bien noir, fait ressortir vos jantes et renvoi l'image d'un véhicule bien entretenu, à l'aspect neuf.

Pour plus d'info, consultez l'article dédié au nettoyage des roues Comment laver les jantes

 

2. Mouillage

Si possible, levez les essuie-glaces et ouvrez la trappe à essence.

Commencez par un mouillage du véhicule. Le mouillage consiste simplement à arroser d'eau le véhicule. Il s'agit d'humidifier l'ensemble de la carrosserie et les passages de roue pour ramollir les saletés, les insectes qui se nettoieront ainsi plus efficacement par la suite.
N'oubliez pas les bas de caisse et passages de roue.
Laissez agir votre mouillage pendant 5 minutes, profitez-en pour préparer le reste de votre matériel.

 

3. Dégrossir

Une fois votre véhicule bien trempé, passez un coup de jet à haute pression en commençant par le toit. L'objectif de cette étape est de retirer la poussière, le sable, la boue etc. qui collent à la carrosserie.
N'hésitez pas à balayer avec insistance pour enlever le plus gros de la saleté.

 

4. Pré-laver

Le véhicule est maintenant prêt à être pré-laver. Oui, les étapes précédentes ne servent qu'à préparer le pré-lavage !
Le pré-lavage consiste à recouvrir le véhicule d'une couche de mousse dense persistante à l'aide d'une lance à mousse (foamer). La mousse mélangée à un agent actif (Shampoing) agit sur la carrosserie pour diluer le film routier et autres saletés incrustées. La mousse "colle" et reste en place sur la carrosserie pour maximiser l'effet nettoyant.
N'hésitez pas à projeter de la mousse dans les passages de roue et bas de caisse.
Laisser agir la mousse 5 minutes. Pendant ce temps-là, vous pouvez faire le tour du véhicule avec un pinceau pour nettoyer les parties difficiles d'accès à l'éponge.

 

5. Rincer

Rincez activement le véhicule à la haute pression de haut en bas pour éliminer la mousse et les saletés.
Veillez à éliminer correctement la mousse. L'agent moussant peut encore créer de la mousse lors du rinçage.

 

6. Laver

Le lavage est une action mécanique. On frotte alors la carrosserie avec une éponge ou un gant pour la nettoyer en profondeur. Utilisez une éponge/gant microfibres de préférence (Plus efficace et pour minimiser les micro-rayures). Les microfibres emprisonnent les saletés au lieu de les étaler.
Il faut savoir que le lavage est l'action qui est en grande partie responsable des micro-rayures.
C'est la raison pour laquelle les étapes précédentes sont importantes et à ne pas négliger. Mieux le véhicule est pré-lavé, mieux votre carrosserie s'en portera lors du lavage.
Maintenant que l'on sait que c'est en frottant la carrosserie avec l'éponge qu'on la raye, on frotte sans frotter !
On passe l'éponge sur la carrosserie sans appuyer. Le seul poids du bras ou de la main avec l'éponge gorgée d'eau suffit.

Toujours commencer par les parties hautes avec une éponge puis finir par les parties basses avec une seconde éponge. Il s'agit d'éviter de souiller la première éponge avec les saletés toujours plus présentes sur les parties basses (sable et autres projections).

Lavez puis rincez élément par élément de carrosserie :

- Le toit
- Montants et surfaces vitrées
- Capot
- Avant (pare choc)
- Flan gauche et droit (ou inversement :)
- Arrière (coffre, pare choc)
- Bas de caisse, retours intérieurs des ailes

Utilisez le premier seau avec votre shampoing puis le second pour rincer l'éponge après passage sur la carrosserie. Rincez votre éponge efficacement dans le seau de rinçage, essorez l'éponge avant de la replonger ensuite dans votre seau de lavage (avec le shampoing).
Si le véhicule est très sale, n'hésitez pas à remplacer l'eau dans le seau de rinçage.

Vous pouvez, entre chaque étape, arroser au jet les parties déjà lavées afin de les maintenir mouillées (éviter le séchage pendant le lavage et les traces avant la dernière étape de l'essuyage).
Cela permet aussi de maintenir la température de la carrosserie par temps chaud pour ralentir le séchage.

Retournez l'éponge microfibre du côté du filet pour nettoyer les surfaces vitrées et les pare-chocs si des restes d'insectes persistent. N'insistez pas si les traces ne partent pas. Cela signifie que le vernis est attaqué et les petites traces ternes (restes d'insectes, fientes d'oiseaux, sève d'arbre etc.) ne peuvent pas être récupérées au lavage.

 

7. Essuyer

Etape ultime du lavage, l'essuyage. On essuie avec une peau de chamois ou bien une micro-fibre absorbante. La peau de chamois semble plus appropriée pour essuyer toute la carrosserie.
Cette étape permet d'éviter toutes traces de calcaire au séchage.
Passez la peau de chamois dans toute sa longueur/surface pour évacuer dans un premier temps les grosses quantités d'eau, notamment sur le toit et le capot. Essorez la peau de chamois puis essuyez une nouvelle fois jusqu'à obtenir un séchage complet et sans traces.

Laissez un commentaire
Laisser une réponse
Connectez-vous pour poster un commentaire.

Menu

Paramètres

Créez un compte gratuit pour sauvegarder les articles que vous aimez.

Se connecter

Créez gratuitement votre compte pour utiliser les listes de souhaits.

Se connecter